Récemment, je parle souvent de l’importance d’être soi. Je prétends même m’être encore plus rapprochée de ce que je suis fondamentalement, depuis ma récente maternité. Pourquoi suis-je si préoccupée par ce thème?

Longtemps j’ai cru qu’il fallait ressembler aux autres pour qu’ils nous acceptent, qu’ils nous aiment. C’est assez comique que j’ai passé 10 ans à faire de la publicité de masse, c’est exactement ce qu’on cherche à faire : se conformer à la cible.

Nous sommes tous un peu coupables, ça fait partie de nos stratégies de séduction.
Mais c’est épuisant de se dénaturer. Une vraie relation nourrissante, c’est quand on peut être soi. Nous avons tous besoin de cette acceptation. Mais osons-nous nous afficher sans tricher?

Avec le temps, j’ai appris à être moi-même, à m’accepter de plus en plus. Je pense que lorsqu’on se donne la permission d’être vraiment soi, ça nous libère et ça nous permet d’utiliser notre unicité comme un atout.

Je vous souhaite de briller et d’accepter la différence des autres. C’est ce qui enrichit le paysage humain.

Voici une citation qui résume bien ma pensée. Au besoin, remplacer « GOD » par la vie, ou autre formulation qui vous convient.

« Our deepest fear is not that we are inadequate. Our deepest fear is that we are powerful beyond measure. It is our light, not our darkness that most frightens us. We ask ourselves, Who am I to be brilliant, gorgeous, talented, fabulous? Actually, who are you not to be? You are a child of God. Your playing small does not serve the world. There is nothing enlightened about shrinking so that other people won’t feel insecure around you. We are all meant to shine, as children do. We were born to make manifest the glory of God that is within us. It’s not just in some of us; it’s in everyone. And as we let our own light shine, we unconsciously give other people permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others »
(Marianne Williamson, A Return to Love.)

 

 

Une réponse à Être soi

  1. Jean-julien dit :

    mais comment faire lorsqu’on ne sait plus qui on est ou plutôt que l’on se soit perdu de vue ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>