Êtes-vous « Future Ready » : Savez-vous changer et innover?

Êtes-vous « Future Ready » : Savez-vous changer et innover?

Voici 5 conditions pour y parvenir

Le changement est omniprésent dans nos vies personnelles et professionnelles. Qu’il soit subi ou ardemment désiré, il fait vivre toutes sortes d’émotions et entraîne des conséquences auxquelles nous devons nous adapter. La fameuse gestion du changement, ce n’est pas facile. Cela demande des compétences et une intelligence émotionnelle bien aiguisées. Quand on sait changer, on peut plus facilement faire face à la nouveauté, s’y adapter et en tirer tous les apprentissages nécessaires pour évoluer.

À notre époque, plus que jamais, les organisations et les personnes qui les composent doivent impérativement apprendre à changer pour prospérer.

Sinon, comment peut-on innover et faire face aux multiples changements tout en continuant d’avancer? Parce que pour innover, il faut impérativement savoir changer. Sans quoi, les bonnes idées resteront des idées et ne seront jamais implantées.

De nos jours, ce qu’on demande aux employés, c’est de rester pertinents en innovant, et de s’adapter à tous les changements internes et externes, tout en continuant de gérer les affaires courantes. C’est comme demander de changer un pneu tout conduisant à vive allure!

Être Future Ready, c’est être prêt à embrasser l’avenir.

Être Future ready, c’est avoir la capacité d’anticiper ce qui se profile devant et autour de soi, tout en étant branché sur le présent, pour bien faire les choses et en tirer une précieuse rétroaction. C’est ce que j’appelle exercer une vigie. Cela demande aussi d’avoir une direction, un sens pour nous guider et faire des choix. Ceci en ayant la confiance en nous et en notre capacité de puiser dans nos ressources personnelles et dans notre bagage d’expériences. Donc, être  Future ready , c’est se brancher sur le présent, anticiper l’avenir et puiser dans le passé. Tout un mandat!

Pour ce faire, il faut avoir un regard juste sur la réalité et sur soi. Faire preuve d’humilité et ne pas se raconter d’histoire. Nous sommes capables d’être notre pire ennemi à cet égard, en nous inventant des peurs ou en niant la vérité parce qu’on ne veut pas la voir. Puis, pour réussir à nous adapter aux impacts des changements ou des innovations, nous devons faire preuve de créativité et utiliser notre intuition. On ne fera jamais du neuf en utilisant les même vieilles recettes, mais on peut s’en inspirer. J’ajouterais à ça qu’il faut une bonne dose de courage. Parce que pour faire face aux transformations organisationnelles ou de la vie, il faut oser se lancer dans l’inconnu et se remettre en question, ce qui demande effectivement du courage.

Le plus grand danger dans la vie selon moi, c’est de se croire achevé ou penser qu’un jour on sera arrivé et enfin tranquille. La vie est un cycle de changement perpétuel qu’il vaut mieux embrasser. C’est ce qui a permis l’évolution!

Devenir Future ready en 5 étapes

1 – Exercer une vigie – prévoir ce qui s’en vient 

Comment prévoir ce qui s’en vient, surtout quand tout va si vite et que nos vies sont bien remplies? Il faut s’astreindre à prendre des moments de recul quotidiens. Plus notre rythme est rapide, plus la charge de travail est importante, plus nous devrions nous accorder du temps pour réfléchir.

Vous pouvez choisir un moment après le travail, avant de dormir, ou tôt le matin avant de commencer la journée. L’idée est de prendre 15 minutes pour faire le point. Demandez-vous :

Comment est-ce que je me sens?

Qu’est-ce qui s’est passé d’important aujourd’hui?

Est-ce que mes priorités ont changé?

Y a-t-il des ajustements à apporter à mon emploi du temps, des personnes à qui je devrais parler ou des informations dont je devrais tenir compte?

Pour vous garder motivé, je vous encourage aussi à vous remémorer ce qui vous a rendu fier et en quoi votre journée a été positive. Cela favorise un état de reconnaissance.

Selon moi, toutes situations, lorsqu’observées avec du recul, sont riches en apprentissages. Comme le dit l’adage, le voyage est plus important qu’arriver à destination.

2- Rester branché sur le présent

Lorsqu’on est pleinement présent et conscient de ce qu’on fait, on a plus de chance d’en tirer de la satisfaction et de faire les choses efficacement. Cette qualité de présence permet aussi de saisir la précieuse rétroaction dont nous avons besoin pour apprendre et nous développer comme personne.

Par exemple en étant pleinement présent lors d’une conversation, notre écoute s’améliore et on peut mieux communiquer, exercer une influence ou négocier avec nos pairs.

Comment faire? Contrôlez vos pensées, restez ici et maintenant dans ce que vous êtes en train de faire. C’est en étant conscient et à force de vous empêcher de divaguer que vous parviendrez à être pleinement présent. La pratique de la méditation peut aussi vous aider à apprendre à mieux gérer votre attention.

Pendant les conversations, concentrez-vous sur ce que l’autre vous dit, observez le non verbal, ressentez ce qui résonne, portez toute votre attention sur les messages de l’autre. L’erreur la plus courante est de préparer notre réplique avant même d’avoir entendu complètement ce que l’autre nous communique.

3- Se donner l’agilité nécessaire pour nous adapter

Avec toute la richesse qu’apporte le fait de rester branché sur le présent, combiné avec une vigie qui permet de prévoir ce qui s’en vient, il faut se donner la possibilité de réviser notre plan et d’ajuster nos comportements. Autrement dit, il faut se donner l’agilité nécessaire pour s’adapter afin de pouvoir bénéficier de ces précieuses informations. Et c’est par des moments de recul qu’on apprend et qu’on évolue dans l’action. C’est tout le contraire que de rester prisonnier d’une vision et d’une planification quinquennale coulée dans le béton. Plus une organisation est vaste, plus il y a de personnes concernées, plus ce sera un défi de conserver cette agilité. C’est possible d’y arriver grâce au travail des gestionnaires, ces agents de liaison internes, et par des processus et des mécanismes de collaboration et de communication adéquats.

4 – Avoir une direction claire 

Je ne me lasse jamais de parler de l’importance du sens. Le sens incarne à la fois une raison d’être et une direction vers laquelle tendre. Ce concept est encore plus pertinent en entreprise, où il devient un cadre directeur, une sorte de GPS d’alignement organisationnel. Lorsque la vision, la mission et les valeurs d’une culture sont connues et omniprésentes dans le quotidien d’une organisation, les gens savent mieux comment orienter leurs décisions. Le sens doit être incarné et partagé par les gestionnaires et les leaders. C’est dans les actions et la communication de tous les jours qu’il doit être véhiculé de façon concrète et cohérente.

D’un point de vue personnel, le sens, c’est répondre aux questions : Pourquoi est-ce que je me lève le matin? À quoi de plus grand que moi est-ce que je contribue? Quelle est mon intention?

Ce précieux sens peut nous aider à nous garder motivés, nous aider à persévérer lorsqu’on rencontre des épreuves.

5 – Cultiver le courage et la confiance en soi

Pour qu’une organisation puisse réussir de grandes choses, le courage et la confiance de chacune des personnes impliquées sont essentiels. Le courage demande de la confiance, sinon comment oser? Je parle ici de la confiance en soi, mais aussi de la confiance en nos capacités en tant qu’équipe. Pour permettre à cette confiance de se bâtir, les gens doivent se connaître et se connecter entre eux. Ils doivent avoir vécu des expériences ensemble pour tisser des liens. La collaboration et le coaching d’équipe permettent de cultiver cette confiance. Le courage, ça part du cœur. Le mot courage tire ses origines du mot latin « cor » qui veut dire « cœur ». Pour avoir du courage, il faut de la passion, croire en ce qu’on fait. Le courage, c’est un appel. C’est avoir de l’appétit pour ce qui pourrait émerger si on ose. L’organisation doit mettre en place les conditions nécessaires pour cultiver ce courage. Comme permettre aux gens de se tromper, entre autres, ou valoriser la vulnérabilité qui va avec le courage.

LE FUTUR N’EST PLUS CE QU’IL ÉTAIT

Qu’on en parle d’un point de vue organisationnel ou personnel, le concept d’être Future ready demeure pertinent. Il est toujours temps de s’améliorer aujourd’hui et de préparer l’avenir. Alors, êtes-vous Future ready, êtes-vous prêt à embrasser l’avenir et à briller?

Vous aimeriez approfondir le sujet? Organisez un atelier-conférence :


CONFÉRENCE : ÊTES-VOUS FUTURE READY?

Cette conférence vous permettra d’acquérir des leviers concrets afin de réussir vos changements et de favoriser l’innovation. Magali Legault vous partagera les enseignements qu’elle a tirés en accompagnant des organisations lors de leurs transformations et en échangeant avec des humains au cœur des tumultes du changement.

* Cette conférence peut être adaptée à un public de gestionnaires ou offerte en format « pour tous ».

Découvrez aussi...

Chercher
À Propos
Magali Legault
MAGALI LEGAULT
Coach, formatrice et conférencière
Co-Création, communication, changement

Tel un catalyseur de la force vive de votre organisation, j’accompagne les leaders et leurs équipes dans leur transformation.

J’aide les entrepreneurs à replacer l’Humain au cœur des organisations et à tirer pleinement profit de l’intelligence collective.

Je collabore avec divers professionnels brillants et généreux. J’offre mes services en français et en anglais.

Catalyseur: [katalizœ:ʀ] n.m Ce qui, par sa seule présence, provoque ou accélère une réaction, un processus.
Suivez-moi
Billets récents
ABONNEMENT AU FLUX RSS

Contact


Parlons-nous : cela me fera plaisir de connecter avec vous!

  • www.magalilegault.com

  • info@magalilegault.com

  • +1 (514) 913-7810

© 2017 Magali Coach